Présentation des 5 blessures de l’âme12 min. de lecture

Le principe des 5 blessures de l’âme

Issue du fruit des recherches de l’auteure Lise Bourbeau, le principe des 5 blessures de l’âme permet de faire le parallèle entre l’apparence physique et les blessures émotionnelles.

L’auteure base son analyse sur des milliers de cas qu’elle a étudié, et comprend qu’une blessure émotionnelle est visible dans l’apparence physique d’un individu à un autre.

Les blessures de l’âme se comptent au nombre de 5 et sont les suivantes :

  • le rejet
  • l’abandon
  • la trahison
  • l’humiliation
  • l’injustice
Nous pouvons porter plusieurs blessures à la fois et bien souvent une blessure en appelle une autre : le rejet appelle l’injustice, et l’abandon appelle la trahison.

Le rôle des 5 blessures de l’âme

Partant du principe que notre âme se réincarne, nous embarquons de nos vie précédentes ces blessures, et nous nous devons de les soigner pour l’évolution de notre âme. Ainsi lorsque dans notre vie une situation néfaste se répète (conjoint alcoolique, tromperie, rejet des autres, manipulation psychologique) c’est que l’une de ces 5 blessures s’active, et ce schéma se répètera jusqu’à ce que l’on ai guérie de celle ci.

Prenons l’exemple d’une personne souffrant de la blessure du rejet. Celle ci rejète les autres sans véritablement en avoir conscience, et n’accepte pas qu’on la rejète. Cette expérience du rejet prend racine dans le rejet de soi, et c’est le début du cercle vicieux : on se rejette, on rejette les autres, puis on se fait rejeter etc…

Lorsqu’une blessure est activée et nous fait souffrir, notre ego vivement sollicité accusera l’autre d’être à l’origine de notre mal être. Cette réaction de l’égo s’appelle « porter un masque ».

Voici un rapide descriptif des 5 blessures avec les traits physiques qui permettent de les identifier, ainsi que leurs masques associés.

Blessure du rejet

blessure-de-l'âme

Début de la blessure :
De 0 à 1 an, enfant qui s’est senti rejeté par un parent du même sexe, et croit ne pas avoir le droit d’exister.

Masque : Fuyant

Sa plus grande peur : La panique

Attitude du fuyant lorsque la blessure est activée : 

  • il croit qu’il ne vaut rien, et il est constamment insatisfait
  • il se trouve différent du reste de sa famille
  • il vit isolé
  • il est en proie aux addictions (alcool, tabac, jeux vidéos…)
  • Il est envahi pas ses émotions et surtout par la peur une fois qu’il se retrouve seul
  • C’est un intellectuel, peu ou pas matérialiste
  • Il possède beaucoup d’énergie lui conférant une grande capacité de travail
  • Il est perfectionniste

Description physique : 

  • Petit corps, mince
  • Yeux fuyant
  • Masque de cerne autour des yeux
  • Problème de peau
  • Voix faible

Blessure de l’abandon

blessure-de-l'âme-abandon

Début de la blessure :
Entre 1 et 3 ans, enfant qui a manqué de nourriture affective et qui ne s’est pas senti soutenu par le parent du même sexe.

Masque : Dépendant

Sa plus grande peur :  La solitude

Attitude du dépendant lorsque la blessure est activée : 

  • Il a peur de fonctionner tout seul
  • Il souffre d’une grande tristesse
  • Il s’apitoie sur son sort, et développe une attitude de victime
  • Il provoque consciemment des drames
  • Il aime amuser la galerie et être en vedette dans un groupe
  • Il est versatile
  • En présence d’une personne en colère il s’écrase et se comporte comme un petit enfant apeuré
  • Il utilise souvent les expressions « j’ai laissé tomber », « j’ai abandonné mon travail, les autres », ou les mots « seul », « absent »…

Description physique : 

  • Corps long, mince, manque de tonus
  • Grands yeux tristes et tombant
  • Petite voix d’enfant
  • Favorise les vêtements amples
  • Bras trop longs pendant le long du corps, et épaules pendantes

Blessure de l’humiliation

blessure-de-l'âme-humiliation

Début de la blessure :
Entre 1 et 3 ans. Cette blessure est éveillée par un des 2 parents (ou les 2) qui s’occupait du développement physique et sexuel de l’enfant.

Masque : Masochiste

Sa plus grande peur :  La liberté

Attitude du masochiste lorsque la blessure est activée : 

  • Il croit qu’il est jugé par ses actes, et qu’il a un devoir de servir les autres
  • Il a de la difficulté à se laisser materner
  • Il a beaucoup de retenue dans ses propos et utilise souvent les expressions « désolé de… », « pardonne moi », « je m’excuse »…
  • Il peut avoir vécu des traumatismes sexuels dans son enfance
  • Il ne s’écoute pas, et culpabilise s’il tente de le faire
  • Il se sent indigne, mal propre, sale
  • Il compense bien souvent avec la nourriture
  • Il sait fait rire les autres en pratiquant l’autodérision

Description physique : 

  • Surpoids
  • Taille courte
  • Grands yeux ronds, regard naïf
  • S’habille souvent serré en dépit de ses rondeurs, pour s’auto humilier
  • Voix mielleuse

Blessure de trahison

blessure-de-l'âme-trahison

Début de la blessure :
Entre 2 et 4 ans. Enfant déçu car il a souffert de ne pas voir ses attentes d’attention comblées par le parent du sexe opposé. À perdu confiance en ses parents après avoir subit les mensonges et promesses non tenues par eux.

Masque : Contrôlant

Sa plus grande peur :  La dissociation, séparation et le reniement.

Attitude du contrôlant lorsque la blessure est activée : 

  • Il fait tout pour convaincre les autres de sa forte personnalité
  • Il cherche à se montrer fort et coupe le contact avec sa vulnérabilité
  • Il se croit ultra responsable mais accuse les autres lorsque les choses lui échappent
  • Il est facilement impressionné par les personnes riches et célèbres
  • Il ment facilement mais ne supporte pas le mensonge des autres
  • Il a beaucoup d’attentes envers les autres, délègue, mais n’arrive pas à faire confiance et finit forcement par être déçu car il est très exigent.
  • Il se croit indispensable
  • Il est un excellent manipulateur
  • Il impose son point de vue
  • Il est rancunier, intolérant et impatient
  • Les expressions qu’il utilise : je suis capable, fais moi confiance, je le savais, j’avais raison
  • Les mots qu’il emploie : franchement, c’est vrai, quitté, séparé…

Description physique : 

  • Homme : épaule large qu’il exhibe. Femme : Hanches larges
  • Corps tonique, voir bien musclé
  • Voix forte
  • Poitrine bombée

Blessure d’injustice

blessure-de-l'âme-injustice

Début de la blessure :
Entre 4 et 6 ans, il s’agit d’un enfant qui a souffert de la froideur du parent du même sexe, et qui s’est coupé de sa sensibilité pour se protéger.

Masque : Rigide

Sa plus grande peur :  La froideur

Attitude du rigide lorsque la blessure est activée : 

  • Il n’admet pas ses problèmes
  • C’est un grand optimiste
  • Il se contrôle pour être parfait
  • Il fait tout pour contrôler sa colère
  • Il accuse les autres de la moindre injustice, tout en se montrant particulièrement injuste envers les autres
  • Froid, il n’arrive pas à établir une relation intime satisfaisante
  • Il est très dur envers son corps, et n’admet pas être malade
  • Il performe dans ses activités et ne tolère pas la paresse
  • Il croit que les connaissances sont plus importantes que les sentiments
  • Il est sarcastique, et cassant
  • Ses expressions souvent employées : pas de problème, justement, exactement, sûrement…
  • Il utilise les superlatifs : super bon, trop beau, génial, plus spécial…

Description physique : 

  • Corps bien proportionné
  • Épaules carrées
  • Apparences soignée
  • Séduisant
  • Mâchoire serrée
  • Regard brillant
  • Voix sèche et rapide
 

Pour aller plus loin sur les 5 blessures de l’âme

livres-5-blessures-de-l'âme

Les deux livres suivant traitent des 5 blessures de l’âme, et expliquent en détail comment cerner les blessures qui sont les nôtres, et les attitudes à adopter pour en guérir.

  • Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même.
    Ce livre présente en détail chaque blessure et permet de vous identifier à celles qui vous parlent le plus. Il se peut également que vous ne vous identifiez surtout pas à celles qui vous concernent précisément, auquel cas vous pouvez remercier votre inconscient de tenir son rôle de gardien, ce que je vous invite à ne pas écouter.
    CONSEIL : Lisez ce livre doucement en vous laissant le temps d’intégrer chaque chapitre. Ne sautez pas de chapitre, ou alors si l’envie vous prend de le faire, notez le.
    Revenez sur ce livre quelques temps après votre première lecture afin de laisser le temps à votre égo de digérer les différents principes.
  • La guérison des 5 blessures, présente comment cerner lorsque nos blessures font jaillir en nous des comportement délétères, et comment en sortir.
    CONSEIL : Ce livre vous apportera tout son plein potentiel si vous vous laissez le temps d’intégrer les exercices entre chaque chapitre (2 semaines, 1 mois, peut être plus).
  • Guérir de ses blessures émotionnelles, de l’auteure Ana Sandrea qui est par ailleurs Chaman, évoque son parcours et donne des outils complémentaires à ceux de Lise Bourbeau.

Comment soigner ses blessures de l’âme ?

Outils de travail

  • Travailler sur son enfant intérieur, et comprendre pourquoi nos blessures d’enfance génèrent inconsciemment notre état de mal être actuel.
  • Noter lorsqu’un comportement de l’égo se manifeste face à une blessure qui s’active.
  • Noter lorsque le masque d’autrui se manifeste et apprendre à se distancer, pardonner, et à ne pas prendre les choses pour soi.
  • Pratiquer l’EMDR qui est une thérapie qui permet de digérer les troubles de stress post-traumatique.
  • Pratiquer une thérapie énergétique afin de fluidifier la circulation des énergies et libérer les émotions enfouies.

Protocole de libération

L’Identification de la blessure

  • 1- La reconnaissance : Reconnaitre et accepter que quelques chose à besoin de guérir en vous
  • 2- L’intention : Avoir le désir sincère de se libérer en prenant la responsabilité et en s’offrant la permission de se libérer.
  • 3- Creuser sa blessure en explorant son histoire afin de cerner à quel moment celle ci à pris son origine. Plus la blessure s’est manifestée tôt dans l’enfance, plus ces symptômes sont visibles.

La reconnexion avec les émotions, et leur libération

  • Connectez les émotions à partir d’un souvenir : En visualisant un souvenir douloureux de votre passé (lointain ou proche) et les sentiments qui l’accompagne, concentrez vous sur le ressenti corporel (boule dans le ventre, mal au ventre, coup de poignard dans le coeur ou dans le dos…).
  • Connectez les émotions quand elles apparaissent : Vous pouvez à tout moment de la journée et sans explication, ressentir une peur au ventre, une colère soudaine, ou encore de la tristesse profonde. Ces émotions sont en lien avec un événement passé qui vous fait echo et ce sans que vous en ayez conscience. Laissez vous traverser par ces émotions. Ne les jugez pas.
    Détendez-vous et ressentez pleinement l’émotion sans la bloquer. Si vous souhaitez pleurer, crier, faites le. Poussez les sensations jusqu’à leur paroxysme jusqu’à ressentir une libération.
    L’analogie n’est pas très poétique, mais cela agira comme un siphon que l’on débouche enfin.
  • Ressentez, accueillez et traversez : Laissez grandir l’émotion aussi désagréable soit elle.
    Vous la ressentez dans votre bassin au niveau du chakra sacré, puis faites la remontez dans votre diaphragme au niveau du plexus solaire. Celle ci diminuera tout seul au bout d’un certain temps.
    Répétez ce protocole dès que l’émotion négative se représente.

Accompagnement thérapeutique

Vous pouvez prendre contact avec moi pour une séance de guérison de l’enfant intérieur si vous souhaitez travailler sur la libération de vos blessures de l’âme.

Partager l'article sur :

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Sommaire

Céline-Caniot_351

Bonjour, je suis Céline

Je suis magnétiseur, et je réalise des soins énergétiques à distance et à domicile.

Sur ce blog je partage mes ressources et mon expérience dans la pratique du magnétisme, du développement personnel et la spiritualité.

À la recherche d'un magnétiseur ?

Pas de magie, juste du concret, le magnétisme permet de relancer le processus naturel d’auto-guérison, pensez y !